Julien Clerc, l'album du confinement

Terrien, c’est le nom du nouvel album de Julien Clerc paru il y a seulement quelques jours. Le compositeur-interprète a présenté ce nouveau disque dont il a composé les musiques chez ses beaux-parents, près de Poitiers, durant le premier confinement, au printemps dernier. Beaucoup plus que dans ses précédents albums, Julien Clerc aborde, dans Terrien, de nombreux sujets sociétaux comme les préoccupations écologiques, les violences faites aux femmes, ou encore le Brexit. Autant de thèmes proposés par ses paroliers, qui l’ont certes surpris mais aussi rendu heureux parce qu'à l'arrivée, cela fait un album différent des autres.

Serge Lama fait ses adieux avec un double album

Serge Lama avait préparé ses fans en amont. Depuis plusieurs mois déjà, il avait expliqué à ceux qui le portent à bout de joie que la fin de sa carrière était proche. Comprenant la détresse de ses fans à cette annonce, Serge avait prévu de célébrer leur rencontre et leur partage plutôt que de pleurer la fin de cette belle aventure. Pour se faire, il devait commencer une tournée de concert. Tournée qui serait donc la dernière puisque ses jambes ne le porteraient plus bien longtemps. En effet, c’est que Serge Lama avait avancé comme argument pour que son public comprenne bien que ce n’est pas une volonté de sa part que de les quitter

Juliette Gréco, une artiste irremplaçable et inoubliable

Ancien petit rat de l'Opéra aux yeux de biche et au caractère de tigresse, Juliette Gréco avait réellement quelque chose d'animal. Mystérieuse, envoûtante, imprévisible, la panthère noire de la chanson française a laissé sur son passage des empreintes gravées dans le sol du Panthéon des grands artistes. Ses yeux noirs ont vu défiler les grands moments de la vie intellectuelle du Paris des années 1950 et les plus grands auteurs. Elle est décédée le 23 septembre 2020 à l'âge de 93 ans.

Thomas Dutronc l'international Frenchy

Thomas Dutronc marche de plus en plus dans les pas de son père. Comme lui, il a d’abord débuté comme guitariste. Comme lui, il est ensuite passé à la chanson avec cette nonchalance qui semble être de famille. Et toujours comme lui, il accentue de plus en plus ce côté faux crooner, un brin goguenard et décalé. Sur son dernier album Frenchy, qui sort le 19 juin (il devait initialement sortir le 20 mars) sur le label légendaire Blue Note, il se consacre uniquement au chant, en dialoguant avec d’illustres invités : de Diana Krall à Iggy Pop, de Jeff Goldblum à Stacey Kent, il revisite les classiques de la chanson jazzy.

Christophe, la mélancolie à la française

Avec Aline, une de ses premières chansons, sortie en 1965, Daniel Bevilacqua, qui a choisi comme nom de scène Christophe en hommage à la médaille du saint que lui avait donnée sa mère, connaît immédiatement un succès fulgurant. D’emblée, il est un chanteur populaire que les ménagères écoutent à la radio et l’invité parfait des émissions de variété. Un temps éloigné des studios pour s’adonner à la course automobile, une des passions de sa vie, Christophe revient dans les années 1970 avec des cheveux longs et une moustache. Dans les différents albums de cette décennie, on notera, outre sa

Jean Ferrat, déjà 10 ans

Le 16 mars 2010, la foule défile longuement au cimetière d’Antraigues-sur-Volane. Des milliers de personnes suivent la cérémonie dans le petit village et des millions devant leur petit écran. La veille, un hommage télévisé a été vu par quatre millions de Français. Depuis l’annonce de la mort de Jean Ferrat en fin d’après-midi le 13, les commerces culturels connaissent tous la ruée sur les disques, sur les livres, sur les partitions. Un phénomène rituel à chaque mort d’artiste populaire ? Un peu plus, et même beaucoup plus. On réalise que, pour bon nombre de Français, Ferrat n’est pas seulement un artiste

Paul Personne, 70 piges, la tournée du funambule

Il ne sait même pas combien d’albums il a sortis. "Disons une quinzaine, ou une vingtaine." Paul Personne n’est pas du genre à compter. Sauf les amis. Ceux qui comptent, justement. Il a joué avec Eddy Mitchell, Johnny et Bashung. Boris Bergman, Gérard Lanvin, Hubert-Félix Thiéfaine lui ont renvoyé l’ascenseur côté textes. 70 piges. Il s’en fiche pas mal, "du moment que je puisse monter sur scène, porter ma gratte". Une Les Paul de chez Gibson. C’est son âme, son arme, sa compagne. C’est en Grande-Bretagne qu’il achète sa première Gibson. Il n’a pas 20 ans et elle est blanche. "J’ai flashé là-dessus, car il y a une

Les artistes "made in France" rayonnent dans le monde

Chaque année, Le Bureau Export met en lumière les artistes ‘made in France’ qui ont rayonné dans le monde. Pour la première fois, Le Bureau Export publie conjointement les certifications export et les palmarès live, illustrant respectivement les performances de la production phonographique et de la production de spectacles à l’export. Ces classements mettent en lumière les artistes ayant marqué l’année 2019 à l’international. L’année dernière a été une année particulièrement dynamique et riche pour la musique "made in France". En témoignent les 121 certifications export décernées et les

La pop saturée et bruyante de MNNQNS

Début octobre, les membres de MNNQNS (se prononce Mannequins à l’anglaise) envahissaient Paris avec d’autres compères rouennais pour fêter dignement la sortie de leur premier album Body Negative. Ils étaient sur scène à La Maroquinerie pour présenter un disque qu’ils ont fini d’enregistrer il y a maintenant un an. MNNQNS a patiemment attendu pour pouvoir lâcher son premier long format après une série de plusieurs EP. Et la réception est très bonne partout, que cela soit en France ou de l’autre côté de la Manche : "On a attendu parce qu’on voulait que ça soit le bon timing pour l’Angleterre et que ça ne risque

Renaud, les mômes et les enfants d'abord

A chaque fois qu'on le croit disparu de la scène publique, Renaud n'en finit pas de rebondir, et prouve une fois de plus qu'il est "toujours debout", en sortant un nouvel album, Les mômes et les enfants d’abord le 29 novembre. Un opus qui pourrait sembler destiné aux enfants, mais qui en fait s’adresse à tout le monde, et dont l’enfance est le thème central, cher au chanteur. Ce n’est plus un secret pour personne, il l’a exprimé à de nombreuses reprises : Renaud aurait aimé rester en enfance. C’est sa période bénie, celle vers laquelle il retourne toujours lorsqu’il a du vague à l’âme. Il a souvent chanté avec nostalgie

Pages

Souscrire à Frenchmusic RSS