Dani, mort d'une icône française

En 2018, Dani se produisait au Printemps de Bourges avec Emmanuelle Seigner et Emily Marsh. Ce concert-lecture s'articulait autour de la carrière artistique de la première. Sur la petite scène du Palais Jacques-Cœur, l'esprit rock soufflait avec force. La voix éraillée de Dani et les riffs d'Emily Marsh s'alliaient à merveille et donnaient à entendre une œuvre résolument moderne peu encline à regarder vers le passé.

Bertrand Belin, son septième album, Tambour vision

Il y a chez ce grand homme élancé et félin, à la silhouette de dandy, au verbe agile et souple, le goût des images qui chantent et claquent, conjugué à une économie de mots : "Dans mes chansons, je ne suis pas bavard. Lorsque je veux m'étendre, j'écris des bouquins", confesse-t-il. Ses rares mots semés comme des cailloux suffisent pourtant à convoquer des tableaux denses qui dansent, des idées, des spectres de couleurs : sa "longue lignée d'ivrognes, trouble-fête et rongeurs de freins", ses héritages, ses rimes phallus/angélus, ses obsessions de chercheur d'or, ses "rues pleines de verbe, de larmes, d'oriflammes", ses alléluias et ses bebop-a-lula...

Renaud revient le 6 mai avec son album de Métèque

Le prochain album de Renaud approche à grands pas. Annoncé pour le 6 mai, Métèque est composé de treize reprises de chansons du répertoire français qu'il aurait rêvé d'écrire et composer. L'auteur de Mistral Gagnant, qui fêtera ses 70 ans le 11 mai, y revisite des titres de Georges Brassens, Françoise Hardy, Jacques Higelin, Jean Ferrat ou encore Georges Moustaki.

Eddy Mitchell sort un 39e album Country Rock

C’est avec "Un petit peu d’amour" que s’ouvre Country Rock. Un blues typique, adressé à Johnny Hallyday. "Plus qu’un ami, un demi-frère, presque un sosie" y raconte un Eddy Mitchell, inconsolable depuis la mort de son compagnon de route en 2017. Même si, chante-t-il fataliste, "à quoi bon remuer le passé", sa plume s’y fait acide lorsqu’il raconte à son défunt ami que la vie, c’est aussi "Découvrir que la trahison commence par l’amour ou l’amitié".

Serge Gainsbourg, requiem de Gainsbarre

Quand il meurt le 2 mars 1991, à l’âge de 62 ans, Serge Gainsbourg est une figure populaire. Au lendemain de sa mort, c’est une foule d’anonymes qui défile devant sa maison du 5 bis rue de Verneuil, dans le VIIe arrondissement de Paris. "Je devais avoir 10/11 ans. C’était un déjeuner chez mes parents, avec les infos de midi à la télé. La rue de Verneuil était filmée. Je me rappelle que je me suis demandé : 'Mais il était président de la République ?’ Mon souvenir, c’est le nombre de gens touchés par sa mort", se souvient le producteur Samy Osta. Pour tout le monde, le chanteur est Gainsbarre, personnage provocateur habitué des sorties télévisées

Tonton David, le papa du reggae français

La disparition du chanteur français Tonton David, décédé des suites d'un AVC le 16 février à l'âge de 53 ans, fait remonter à la surface des refrains efficaces dont l'artiste réunionnais, auteur d'une série de succès dans les années 1990, avait le secret. Le reggae français, auquel il a donné quelques-unes de ses lettres de noblesse, perd un de ses pères fondateurs. "Écoute mes textes. Qu'est-ce que tu risques ?" La proposition de Tonton David figure au verso de la pochette de son premier album Le Blues des racailles paru en 1991. Elle reflète le côté direct et spontané du personnage, qui vient alors de faire irruption dans le paysage musical français avec ses dreadlocks mi longues. 

Julien Clerc, l'album du confinement

Terrien, c’est le nom du nouvel album de Julien Clerc paru il y a seulement quelques jours. Le compositeur-interprète a présenté ce nouveau disque dont il a composé les musiques chez ses beaux-parents, près de Poitiers, durant le premier confinement, au printemps dernier. Beaucoup plus que dans ses précédents albums, Julien Clerc aborde, dans Terrien, de nombreux sujets sociétaux comme les préoccupations écologiques, les violences faites aux femmes, ou encore le Brexit. Autant de thèmes proposés par ses paroliers, qui l’ont certes surpris mais aussi rendu heureux parce qu'à l'arrivée, cela fait un album différent des autres.

Serge Lama fait ses adieux avec un double album

Serge Lama avait préparé ses fans en amont. Depuis plusieurs mois déjà, il avait expliqué à ceux qui le portent à bout de joie que la fin de sa carrière était proche. Comprenant la détresse de ses fans à cette annonce, Serge avait prévu de célébrer leur rencontre et leur partage plutôt que de pleurer la fin de cette belle aventure. Pour se faire, il devait commencer une tournée de concert. Tournée qui serait donc la dernière puisque ses jambes ne le porteraient plus bien longtemps. En effet, c’est que Serge Lama avait avancé comme argument pour que son public comprenne bien que ce n’est pas une volonté de sa part que de les quitter

Juliette Gréco, une artiste irremplaçable et inoubliable

Ancien petit rat de l'Opéra aux yeux de biche et au caractère de tigresse, Juliette Gréco avait réellement quelque chose d'animal. Mystérieuse, envoûtante, imprévisible, la panthère noire de la chanson française a laissé sur son passage des empreintes gravées dans le sol du Panthéon des grands artistes. Ses yeux noirs ont vu défiler les grands moments de la vie intellectuelle du Paris des années 1950 et les plus grands auteurs. Elle est décédée le 23 septembre 2020 à l'âge de 93 ans.

Thomas Dutronc l'international Frenchy

Thomas Dutronc marche de plus en plus dans les pas de son père. Comme lui, il a d’abord débuté comme guitariste. Comme lui, il est ensuite passé à la chanson avec cette nonchalance qui semble être de famille. Et toujours comme lui, il accentue de plus en plus ce côté faux crooner, un brin goguenard et décalé. Sur son dernier album Frenchy, qui sort le 19 juin (il devait initialement sortir le 20 mars) sur le label légendaire Blue Note, il se consacre uniquement au chant, en dialoguant avec d’illustres invités : de Diana Krall à Iggy Pop, de Jeff Goldblum à Stacey Kent, il revisite les classiques de la chanson jazzy.

Pages

Souscrire à Frenchmusic RSS