Thomas Dutronc, c'est dur d'être un fils de...

Thomas Dutronc - Éternels jusqu'à demain

Le nouvel album de Thomas Dutronc "Éternels jusqu'à demain", sorti dans les bacs le 25 mai 2015, marque un tournant dans sa carrière. En effet, les textes sont plus lourds, plus graves, plus sombres, bien que la patte du chanteur soit toujours aussi présente. Que les fans se rassurent, l'album ne manque pas de musiques enjouées aux sonorités manouches. Pour ce troisième opus, le guitariste a fait appel à son père, Jacques Dutronc, avec lequel il chante en duo sur le morceau "Je n'suis personne". D'ailleurs, le chanteur révélait dernièrement avoir reçu un étonnant conseil de la part de son père, au moment où l'idée de faire de la musique le taraudait : "J'ai pas de conseil à te donner" lui a répondu son père, avant d'ajouter "Écoute la radio et fais pareil". "Dans le fond, c'était pas idiot, mais on a quand même besoin de partir de quelque chose. De savoir comment faire un do, un la. D'apprendre le job, quoi. J'ai l'impression qu'il avait oublié ou bien qu'il ne savait pas trop comment s'y prendre pour me transmettre des trucs"

Concernant sa mère, Françoise Hardy, le rapport à la musique est plus compliqué. Connue pour sa franchise et son intransigeance, l'interprète de "Comment te dire adieu" est loin de se montrer docile lorsque son fils lui soumet quelques idées : "J'ai réalisé plusieurs arrangements pour elle, mais elle est dure. Elle est très franche, ce qui est une qualité, mais question diplomatie... Et puis, elle n'aime que les morceaux tristes. Alors inutile que je lui parle des trucs gais de mon disque, ça lui passerait au-dessus du ciboulot" confie Thomas Dutronc, précisant que "le dialogue est difficile" avec elle. Le franc-parler de la chanteuse n'a d'ailleurs pas fait que des heureux à la parution de son dernier livre "Avis non autorisés".

En vidéo ci-dessous --> Thomas Dutronc - Allongés dans l'herbe