Michel Polnareff: un nouvel album, une tournée en 2016, et l'homme en rouge.

Michel Polnareff
C'était un retour très attendu. Depuis quelques semaines, Michel Polnareff distillait des indices sur les réseaux sociaux. Le chanteur de 71 ans a officialisé la sortie de son nouvel album. 25 ans après son dernier album (Kâma Sûtra, sorti en 1990), l'interprète de Goodbye Marylou et de La Poupée qui dit non a confié qu'il enregistrait ce nouveau disque depuis quinze mois. "Je passe mes jours (et) mes nuits à peaufiner (...) un disque d'instrumentaux et de chansons. Instrumentaux, il y en aura trois, et les chansons il y en aura entre sept et neuf, des fois j'en enlève une. Il n'y a que de l'inédit, peut-être avec une exception, mais il faut voir si elle vaut la peine d'être répétée. Je pense que oui, mais je vous dirai pas laquelle", a-t-il déclaré.
 
D'abord prévu pour fin 2014, cet album-studio sera dans les bacs le 30 avril 2016. Il sera accompagné d'une tournée qui débutera au printemps prochain. Intitulé "Demain matin", ce tour débutera à Épernay, le jour de la sortie de son disque. Le chanteur sera ensuite à Bercy, les 7, 8, 10 et 11 mai. Suivront les festivals d'été, avec notamment un passage aux Vieilles Charrues le 15 juillet, puis une tournée d'automne-hiver dans les Zénith de l'Hexagone. La billetterie a ouvert le vendredi 11 décembre, à 10 heures. "À un moment donné, il faut que le train quitte la gare, et là, le train est plus gros que la gare", a plaisanté Michel Polnareff.
Depuis 1990, le chanteur aux lunettes blanches avait repris les concerts pour des séries de reprises, mais il n'avait publié qu'une chanson inédite : "Ophélie flagrant des lits", en 2006. Il garde, pour le moment, le mystère sur la source d'inspiration de ses nouvelles compositions. 
 
Ce 18 décembre le chanteur a dévoilé un nouveau titre, extrait de son futur album: L'homme en Rouge. "C'est un petit clin d’œil à la solitude de beaucoup de gens dans ce monde, qui est un problème malheureusement éternel, notamment à l'occasion des fêtes de Noël, explique Michel Polnareff. Je vous rappelle que j'étais très malheureux quand j'étais petit, avec des parents qui ne comprenaient pas. Ceci n'est pas un rappel de ce que j'avais vu moi en étant petit, c'est une espèce de reconnaissance de la solitude de beaucoup de monde au moment des fêtes".
 
En écoute ci-dessous --> Michel Polnareff - L'homme en rouge