Sage un premier album élégant et entêtant

Sage
Ambroise Willaume, 29 ans, originaire de la région parisienne, connu aujourd’hui sous le nom de Sage, est le trésor caché de la jeune scène française depuis près de dix ans. Certains, en voyant les photos, auront reconnu un ancien membre du trio Revolver (deux chouettes albums au compteur, pop française chantée en anglais, très cool). Mais ce que la plupart ignorent, c’est que le nom de ce beau gosse aux yeux clairs est aussi associé aux projets les plus passionnants du territoire depuis au moins 2007. Avant même de signer en maison de disques avec Revolver, c’est aux côtés de Soko qu’Ambroise commence son périple pop.
 
Dans l’ombre, il aide la très jeune femme à soigner ses premières compositions, tout en chargeant déjà Revolver de hits avec ses deux acolytes, Christophe Musset et Jérémie Arcache. Après cinq ans d’existence donc, le barillet vide, le groupe jette l’éponge, début 2013.
 
"Je ne me suis jamais dit que Revolver serait mon groupe toute ma vie, j’évite de me dire des trucs comme ça. Après, j’imaginais que ça durerait plus longtemps, mais je trouve ça assez glauque les groupes qui durent longtemps. Cela dit, j’aurais bien vu un troisième album, qui aurait été le meilleur", explique Ambroise.
 
Entre délicatesse et rythmes électroniques lancinants, Sage a trouvé la formule d'une musique élégante et envoûtante, portée par sa voix de tête, comme un reste de son enfance passée dans les choeurs de Notre-Dame. Ce premier album a été longuement imaginé, produit par Benjamin Lebeau des Shoes, et travaillé dans tous ses aspects. Homogène et délicat, enlevé puis apaisant, l'album de Sage est la preuve d'une belle maîtrise de l'ambiance et du tempo par ce musicien chevronné. Un artiste à suivre désormais en solo, et qui a réussi dès son premier essai à accomplir cette chose de plus en plus rare: ne ressembler à personne d'autre qu'à soi.
 
En vidéo ci-dessous --> Sage - August In Paris