Oxmo Puccino le sage tranquille

Oxmo Puccino
Il irrigue depuis vingt ans le rap français de ses textes engagés et poétiques. Des titres entre hip-hop et chanson qui prennent leur envol sur scène.
Il n'a qu'une date dans l'Ouest cet été et c'est au Festival du bout du monde que l'on pourra entendre Oxmo, le tonton du rap français. Un terme qui étonne toujours ce quadra qui fuit les étiquettes. Il préfère rappeler qu'il se nourrit autant du travail des jeunes musiciens que l'inverse.
Enfant de l'immigration et de la banlieue parisienne, Oxmo Puccino vient de la pépinière du rap français des années 1990. Il s'est fait connaître au sein du collectif Time Bomb à l'instar d'un certain Booba. Mais Oxmo se réclame tout autant de la tradition de la chanson française à texte, d'un Brel ou d'une Barbara, que du hip-hop. Une ligne toute personnelle, qui fait de ses chansons des titres uniques à mille lieues des clichés qui collent parfois au rap. Une lignée qui est aussi celle de la scène, où le charisme théâtral de sa stature de basketteur prend toute son ampleur.
 
Oxmo Puccino n'est peut-être pas un "tonton", mais un sage. Un observateur attentif de la société, comme dans sa chanson 1998, hommage à la France bigarrée du Mondial de football. Une chanson qu'il n'hésitait pas à teinter sur scène de lumières bleu-blanc-rouge lors du festival Art Rock en mai dernier. Gageons que les derniers événements qui ont secoué la France ne le laisseront pas de marbre.
Mais loin de lui la volonté de s'inscrire dans le rythme d'une vie dictée de l'extérieur. Oxmo Puccino est aussi le chantre de la "Slow life", titre phare en anglais, très réussi, de son dernier album. Un éloge de la lenteur et de la bienveillance à contre-courant d'une société de la productivité à tout prix. Et que l'on vous conseille d'adopter comme le mantra de vos vacances: "Adopte la slow life tu vivras bien. Quelquefois gagner du temps ne vibra rien. Slow life. À cheval sur une tortue j'arrive au galop. Depuis que la mort tue faut y aller mollo".
 
 
 
 
En vidéo ci-dessous --> Oxmo Puccino - Slow Life