Découvrons la chanson française à vau-l'eau

Volo
Volo n’est pas le groupe le plus connu du monde, Alors Volo, c’est quoi ? Et bien c’est avant tout deux voix et une guitare. Guitare électro-acoustique avec néanmoins une couleur acoustique qui est au centre du projet des frères Volovitch, d’origine ukrainienne. Deux voix et une guitare aux influences diverses qui nous font passer d’une ballade à un groove, d’un arpège à un riff, mais qui laisse la part belle au texte et à la mélodie. Alors parlons-en des textes. Les textes et la chanson française c’est leur fond de commerce, sans aucun doute. Ils le confirment dès la première chanson au titre éponyme. Cette chanson rigolote critique la musique marketing. Comme ils le chantent ils sont loin, très loin "des Shakira, Lady Gaga et Christine Aguilera". Eux, c’est la chanson française, nom de leur cinquième album studio.
 
"Petite tête" est une jolie chanson sur la paternité.
 
"Tabarnak" nous parle de la vieillesse, des souvenirs qui partent et de la mort. Les deux loulous aiment le Québec, on n'en doute pas.
 
"Un gars honnête" est une petite chanson rigolote, ironique sur l’honnêteté, celle qui caractérise certains de nos hommes politiques, ou pas. C’est léger et frais. "J’hésite" s’interroge, à juste titre, sur nos élites et sur les futures élections. "Le GPS nous a perdu, on n’ira pas à droite c’est sûr, faire demi-tour c’est sans issue et si on continue tout droit on finira dans le mur. Le GPS nous a menti, faut prendre encore à gauche c’est sûr, marche arrière sens interdit si on continue tout droit on finira dans le mur. Le GPS nous a planté il faut qu’on passe au vert c’est sûr…". Chanson pleine de vérités, elle tente de nous guider vers la survie. Pas gagné encore.
 
L’album se poursuit avec "Hier", chanson pleine de nostalgie, sur les premières rencontres, les premiers baisers, les appareils dentaires mais surtout sur le temps qui file. "La crise" se construit sur une multitude de questions, celles qu’on se pose à la quarantaine souvent. Plutôt drôle.
 
On change d’univers avec une jolie chanson, moins acoustique, "Rire aux éclats", une déclaration d’amour superbe, toute en retenue et délicatesse avec comme point d’orgue le temps qui s’écoule, une fois encore. Sublime, tout simplement.
 
"Tout est normal", chanson suivante, permet aux deux frangins de s’aventurer de nouveau sur le terrain de la politique en critiquant la classe dominante qui profite et s’enrichit sur le dos de la société.
 
Reste alors "A mon cou", ballade sympathique, toujours sur l’amour, perdu par contre. Les souvenirs restent, l’amertume aussi. L’album se termine gentiment par "Surtout", tout en finesse, à l’image de l’album.
 
Volo nous livre donc un recueil de 12 petites chansons aux textes ciselés, posés sur des sobres mélodies. Des chansons simples mais pas simplistes, sur des vrais sujets, sans prise de tête, qui nous font sourire souvent, nous émeuvent parfois. Les deux frangins ont l’art de ne pas se prendre au sérieux tout en portant un regard plein de tendresse sur notre monde.
 
Chanson Française est donc un album rafraîchissant, produit de la grande complicité de deux frères, qu’il faut écouter. Dans les bacs depuis le 27 janvier.
 
En vidéo ci-dessous --> Volo - Tabarnak